Le boldu

Le boldu

« Le boldu croît naturellement dans les forêts du Pérou. Il n’a point encore été apporté en Europe mais il est probable qu’on pourrait l’y cultiver, avec quelques précautions » Encyclopédie méthodique d’agriculture, 1791


L'incuriosité

Publié par le boldu - blog littéraire sur 5 Avril 2016, 13:45pm

Catégories : #Journal, #Pensées

L’une des choses qui m’intrigue le plus, chez mes contemporains, c’est l’incuriosité. Quand on naît, qu’on est enfant, le monde est pour nous un émerveillement, on est curieux de tout. Cette propension à l’émerveillement, dieu sait pourquoi (mais plus probablement que dieu, la société le sait), on finit par la perdre. Ce qui est navrant, c’est que cela touche toutes les couches de la société (des moins immodestes aux plus démunies). Mis à part les étrangers, qui ont peut-être une raison supplémentaire d’être curieux (puisqu’ils vivent dans un contexte différent de celui où ils sont nés). Mais est-ce la seule ? N’y a-t-il pas, dans notre vieille civilisation française, dans son penchant à l’autofustigation, quelque chose qui nous y prédispose ?... Vous pouvez regarder partout, cela se retrouve à tous les niveaux : les bourguignons sont incurieux vis-à-vis des bordelais. Les parisiens sont incurieux vis-à-vis des provinciaux. Les habitants d’une petite ville sont incurieux vis-à-vis du nouvel arrivant lorsqu'il vient troubler leurs habitudes. Et, chose plus étonnante encore, les gens qui sont sur les réseaux sociaux, et qui devraient donc s’intéresser à tout ce s’y passe, sont incurieux de ce qui s’y passe vraiment. D’où vient cette incuriosité ?... Y a-t-il dans les phénomènes de l’individualisme, ou dans l'agrégat des communautarismes qui nous oppressent, quelque chose qui fait que nous n’aurions plus le temps pour nous intéresser à notre prochain ?...

Commenter cet article

Archives

Articles récents